Mobilité douce

Dans la région morgienne, où les distances entre les différentes villes et villages sont inférieures à 5 km, la mobilité douce est un mode de transport à privilégier, notamment dans les déplacements quotidiens (travail, achats, école). Outre son caractère écologique (pas de rejet en CO2, pas de nuisance sonore), elle contribue également à la santé publique.

Région Morges souhaite donc promouvoir la mobilité douce comme moyen de déplacement dans les secteurs de vie déjà urbanisés, mais également pour relier ces centres urbains à la campagne environnante et aux autres secteurs de l'agglomération, notamment pas les moyens suivants :
  • Mise en place de pistes cyclables, de bandes cyclables ou d'autres aménagements permettant d'assurer la sécurité des usagers
  • Suppression des barrières architecturales
  • Création de places de stationnement sécurisées pour vélos à des endroits stratégiques (gare, arrêt TP)
  • Mise à disposition de vélos et promotion du vélo électrique
Il est aussi primordial pour Région Morges de développer la mobilité douce en tant que loisirs, notamment pour faire découvrir et valoriser les paysages exceptionnels de la région.