Grande astrance
Plante vivace indigène

Avec ses ombelles délicates, entourées d’une collerette légèrement veinée de rose, la grande astrance a un charme fou. Hôte privilégiée des lisières et des clairières d’altitude, elle peut aussi former de beaux massifs dans les jardins de plaine, en compagnie des pervenches, des anémones et des campanules gantelées.

Les atouts « biodiversité »

Comme la plupart des ombellifères, dont font partie la carotte et le fenouil, la grand astrance est généreuse en nectar et en pollen. Ses fleurs blanches attirent des petits diptères mais aussi les abeilles sauvages et domestiques, tandis que ses feuilles palmées sont un met de choix pour les petits mollusques.

La planter sans se planter

La grande astrance apprécie les atmosphères fraîches, semi-ombragées et les sols bien drainés. Installez-la en lisière d’une haie, d’un arbre ou non loin d’un point d’eau, dans une terre riche en humus. Pensez à l’arroser de temps en temps l’année de plantation, afin qu’elle s’enracine profondément. Si elle se plaît, elle se ressèmera spontanément, mais gare aux limaces qui raffolent des jeunes plants !

Le saviez-vous ?

La charme désuet de la grande astrance a poussé les horticulteurs à sélectionner de nombreuses variétés ornementales, aux ombelles oscillant du pastel au pourpre foncé. Ces plantes sont devenues un grand classique des jardins anglais et des jardins de curé.

Documents
Date Titre Descriptifs / Auteurs
2 mai 2022 Grande astrance Région Morges / Aino Adriaens pdf